Accueil

 
 Bonjour à tous et à toutes, passionnés de lecture, de cinéma, de musique ou de série et personnes désirant faire des découvertes.
Je travaille en bibliothèque depuis quatorze ans et je fais des découvertes quasiment tous les jours. Je suis comme vous, je lis, j'écoute, je regarde, mais je suis toujours frustrée du peu de temps qu'on a de faire toutes ces choses. Et oui, quand on travaille, le temps nous file entre les mains, malgré cela, j'essaye d'alimenter le site le plus souvent possible pour vous suggérer des livres, films, séries ou musique à regarder ou à écouter. Si vous avez des suggestions, n'hésitez pas à m'en faire.
 
 
 
 
 
 
 

ACTUELLEMENT AU CINEMA - FEVRIER 2016 et non 2015

AN (LES DELICES DE TOKYO) - Sortie/Release : 10/02/2015

DEJA DISPONIBLE : TOME 2 (TIM BURTON VA ADAPTE LE TOME 1)

Miss peregrine et les enfants particuliers t2 hollow city

BIENTOT AU CINEMA

Miss Peregrine's Home for Peculiar Children | Official Trailer [HD] | 20th Century FOX

TRAILER DU TOME 2

Hollow City: The Second Novel of Miss Peregrine's Peculiar Children (Hugh)

ACTUELLEMENT SUR NT1 : SAISON 3 THE WALKING DEAD

Walking dead saison 3 affiche

A ECOUTER

Kiesza - Hideaway (Official Video)

A VOIR

Kiesza- Hideaway

Vous êtes le 98150ème visiteur

DERNIERS BILLETS

Film : Gimme the loot

 

Gimme the lootEtats-unis, 2013

Réalisteur : Adam LEON

L'histoire : Malcom et Sofia sont de jeunes graffeurs qui arpentent les rues de New York pour couvrir de leurs noms les murs de la ville. Lorsque l’un de leurs tags disparaît sous un autre graffiti, les deux adolescents se lancent le défi de leur vie : tagguer la pomme géante du Shea Stadium.
Pour cela, une seule contrainte et pas des moindres: trouver les 500 dollars nécessaires pour que le gardien de nuit les fasse entrer incognito… Entre rivalités de gangs et petites combines, parviendront-ils à prendre leur revanche ?

Mon avis : Pendant tout le film Malcolm et Sofia essayent donc de trouver les 500 dollars pour tagguer la pomme du Shea Stadium. mais ils vont aller tous les deux de galères en galères et pour finir...non non je ne vous dis pas ce qui se passe. Gimme the loot est donc un petit film (indépendant) sans grande prétention avec des acteurs pas connus et qui est somme tout agréable à regarder et surtout la fin qui apporte une lueur d'espoir. Mais pour ceux qui s'attendent à avoir un film vraiment sur les graffitis vous serez déçus. Par contre les deux acteurs sont vraiments géniaux et surtout Tashiana Washington qui a une de ces tchatches, je vous l'accorde bourrées de gros mots mais en anglais ça choque moins...

Personnellement je l'ai vu en VOST car sur le DVD que j'avais il n'y avait pas de VF, je ne sais même pas si un doublage en VF existe. Perso ça ne me dérange pas de regarder en VOST mais s'il y a certain que ça dérange, vérifié à l'achat du DVD les versions qui existent.

Un bon film à voir si vous aimez les petits films indépendants et trés loins des blockbusters.

 

Série : Walking Dead

Walking dead

Série américaine (2000) : actuellement 5 saisons et début de la saison 6 vers Février 2015

Vous vivez depuis des années dans une grotte et vous n'avez jamais entendu parlé de "Walking Dead", alors un petit rappel pour ceux qui souhaitent des infos sur cette série et en prime mon avis (surtout sur les 3 premières saisons) sur cette série bourrée d'hémoglobine.

L'histoire : Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe d'hommes et de femmes mené par l'officier Rick Grimes tente de survivre...

Mon avis : Le topo paraît simpliste mais la série est adaptée par Frank Darabont et Robert Kirkman, créateur de la bande dessinée du même nom (actuellement 22 tomes). Il faut le dire les âmes sensibles doivent s'abstenir car c'est une série 100% sang, entre les têtes décapitées ou écrasées par les pieds des protagonistes (j'hallucine toujours), il vaut mieux éviter si vous n'êtes pas trop adepte de ce genre. Après il faut le dire, l'histoire est vraiment intéressante et les personnages attachants. On se retrouve à en aimer certains et à en détester d'autres mais enfin de compte les acteurs sont tous très bons. De plus, il y a vraiment du suspense car on ne sait jamais d'où et quand l'attaque va arriver.

Concernant l'évolution de l'histoire et les différentes saisons personnellement j'ai dû regarder la saison 1 quasiment d'une traite, il n'y que 6 épisodes pour cette saison. On est vraiment pris dans l'histoire et on essaye de comprendre et deviner ce qui va se passer mais on est toujours agréablement surpris.

La saison 2 débute avec un excellent premier épisode et la scène avec la horde qui avance entre les voitures et juste angoissante à souhait. Un vrai régal ! Les premiers épisodes sont de très bonnes qualités puis perso j'ai trouvé qu'il y avait un essoufflement et l'impression que les épisodes étaient longues. Ca c'est le signe en général qu'il y a une chute de la qualité. Puis dernier épisode qui reprend du poil et de la bête et je pense qu'on attendait tous la même chose.

La saison 3 revient avec quelque chose de plus correcte niveau qualité et le nouveau décor et les nouveaux personnages parvient à dynamiser l'histoire. La scène du puits et juste dégeu.....

Mes personnages préférés : Daryl Dixon, Rick Grimes, Glenn Rhee (mais vous verrez à chaque épisode on aime plus chacun des personnages)

Daryl Dixon

Walking Dead est donc une série 100% sang mais avec une histoire qui tient la route, des personnages attachants (limite on pleure à chaque fois que y'en a un qui meurt, bon on en est encore pas à Game of Throne, cf saison 3 épisode 9) et pas stéréotypé. Perso je la conseille et qui sait vous aussi vous deviendrez peut-être accro.

La vie amoureuse de Nathaniel P. / Adelle Waldman

La Vie amoureuse de Nathaniel P., par Adelle Waldman, trad. de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Rabinovitch. Christian Bourgois éditeur, 336p., 19€. 

L'histoire (4ème de couverrture) : La trentaine, l'écrivain new-yorkais Nathaniel Piven connaît enfin le succès qu'il recherchait. Son roman est sur le point d'être publié, de nombreux journaux le sollicitent pour collaborer et il est entouré par les femmes les plus désirables. Mais est-il capable de s'engager réellement ? C'est la question qui se pose lorsqu'une de ses aventures prend un tour plus sérieux... Immergée dans le Brooklyn des jeunes intellectuels, Adelle Waldman ausculte la psyché de ce citadin contemporain, imparfait, souvent exaspérant, mais qui lutte en permanence avec sa propre anxiété liée aux femmes.

« Une comédie de mœurs du XXIe siècle intelligente et charmante. Waldman excelle à rendre compte des défauts de communication dans une relation amoureuse. » Jess Walter, The New York Times Book Review

« Adelle Waldman pourrait bien être la Jane Austen de cette génération. Dans son roman, aussi amusant que douloureusement juste par moments, elle ausculte à la perfection les marivaudages de ceux qui forment l'aristocratie d'aujourd'hui : la jeune élite littéraire de Brooklyn. » The Boston Globe
« Un auteur à suivre. Profondément intelligent. » Jonathan Franzen

« Pourquoi ce livre est-il si court ? Espérons qu'il y aura une suite !... » Gary Shteyngart

Mon avis : Je dois dire que je suis assez perplexe face à ce roman. Suite à une très bonne critique sur ELLE j'ai eût envie de lire ce roman de Adelle Waldman et je dois dire que cette lecture n'a pas été très aisée. J'ai été balloté entre deux sentiments, je me disais "mais qu'est-ce que c'est que ce roman" et en même temps une envie de savoir ce qui allait arriver à ce personnage pas sympathique, ni attachant du tout mais que j'esperais (avec plein plein d'espoir) qu'il allait changer.

Alors faut-il lire ce roman encensé par la critique ? Je vais vous faire une réponse sous forme de question. Si vous avez envie de lire l'histoire d'un trentenaire new-yorkais, écrivain, qui ne s'intéresse qu'à des personnes assez "cultivés" pour lui et qui change de petite-amie comme de chaussette, au grè de ses envies et il reste avec jusqu'à ce qu'il se lasse d'elle ? ALLEZ-Y. Vous lirez l'histoire d'un anti-héros par excellence qui ne peut-être pas loin de la vérité....

Miss Peregrine et les enfants particuliers T1 / Ransom Riggs

Ransom Riggs

Editeur :  Bayard Jeunesse     Collection : HORS COLLECTION

A partir de 12  ans

Prix : 14.50 €

L'histoire : Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

Mon avis : Gros coup de

Il y a longtemps qu'un roman ne m'avait autant emballé. L'histoire est tout bonnement incroyable, une très belle écriture de la part de l'auteur et vraiment quelque chose de différent qu'on a l'habitude de lire.

Ransom Riggs a tout simplement réussi l'incroyable en écrivant une histoire à partir de photos qu'il a chinné dans les brocantes ou que des collectionneurs lui ont prêtés. On pourrait se dire que la tache est facile, qu'il suffit de prendre des images et d'inventer à partir de celles-ci une histoire. Mais il a réussi à faire de l'ensemble quelque chose de cohérent et de réussir à un inventer un univers et des personnages attachants.

Les photos sont pour certaines vraiment dérangeantes et donnent un sentiment de malaise mais l'idée est vraiment bonne car ça colle vraiment avec l'univers et les pouvoirs que les enfants parrticuliers ont.

Pour l'histoire je crois qu'il ne faut pas que je vous en dise plus que le résumé car il faut vraiment lire ce roman pour entrer dans ce monde.

J'ai été tellement emballé que je suis déjà entrain de lire le tome 2 (je vous en parle très bientôt) et pour ceux qui n'auraient pas vu dans ma page d'accueil, je répète l'info, Tim Burton adapte le tome 1 (sortie prévue pour 2016) alors je suis trop contente moi qui suis fan de ce réalisateur.

Et pour le casting on retrouvera Eva Green, Asa Butterfield (l'acteur d'Hugo Cabret), Ella Purnell (Maléfique).

Eva GreenAsaElla Purnell

Donc un conseil, dépêchez-vous de lire ce livre avant sa sortie ciné.

20/20

Avant toi / Jojo Moyes

L'histoire : Si le temps nous est compté…

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’Intouchablesavis.

Tous les éléments sont là sur la couverture (ou en 4ème) pour vous accrochez et vous donnez envie de lire ce livre.

"Cette histoire d'amour inespérée est un véritable choc - sortez les mouchoirs" ELLE

"Un roman irrésistible magique et déchirant qui ne nous épargne aucune émotion" MARIE-CLAIRE

Etrangement en lisant le résumé, j'ai immédiatement pensé à deux choses. Tout d'abord au film "Intouchables" (2011) avec Omar Sy car Louisa va s'occuper d'un tétraplégique alors qu'elle n'a aucune expérience dans ce domaine. On ne présente plus ce film qui a dû en toucher plus d'un.

Puis j'ai pensé à un magnifique film (plus ancien) que j'ai vu il y a déjà quelques années "Le choix d'aimer" (1991) avec Julia Roberts. Et idem que pour Le choix d'aimer"Intouchables", Julia Roberts n'a aucune expérience pour s'occuper de quelqu'un de malade.

(le résumé : Après une déception amoureuse, Hilary O'Neil, jeune femme séduisante, répond à une petite annonce cherchant une infirmière. Victor Geddes, fils d'une grande famille, est atteint de leucémie. Il vit seul dans l'un des appartements de la maison, abandonné de tous, et engage Hilary. Elle est le témoin des frustrations et des souffrances de Victor. D'abord effrayée, elle finit par s'attacher à ce jeune homme sensible et cultivé, pris au piège de la maladie.) La bande annonce quand même de ce très beau film, pour ceux qui ne l'auraient pas vu.

Alors la question que je me pose (outre le fait que c'est un roman agréable à lire) est comment être original avec une thématique et une histoire qu'on à l'impression d'avoir déjà lu, vu...

Revenons donc au roman de Jojo Moyes. Un roman édité chez Milady dans la collection Romance. On sait déjà plus ou moins à quoi s'attendre. Un format poche de 480 pages donc déjà un bon volume.

Il faut l'avouer, c'est un roman qui se lit vite et bien qu'on se doute plus ou moins de ce qui va se passer on a envie de lire la suite. Une fin tout de même inattendue pour ma part. Personnellement je n'ai pas trouvé l'histoire transcendante mais j'apparente plus cette lecture à une lecture sans prise de tête.

A lire donc mais vous ne ratez pas le chef-d'oeuvre du siècle. Par contre je me demande ce que vont en faire les producteurs de "Nos étoiles contraires" puisque apparemment une adaptation en film est prévue !!

Pil / Mari Yamazaki

PIL

Casterman, 2013

L'histoire : Début des années 80, au Japon. En l’absence de sa mère, Nanami, une adolescente très énergique, vit seule dans la maison familiale avec son grand-père Tokushirô. Sa profonde affection pour ce vieil homme excentrique et original n’empêche pas les conflits.
Nanami entretient ainsi une guérilla permanente avec l’inconséquence et la prodigalité de son grand-père, incapable de gérer correctement le peu d’argent dont ils disposent pour vivre et se nourrir. Tokushirô de son côté, tout en ayant conscience de certaines des angoisses de sa petite fille, ne parvient que difficilement à brider son côté jouisseur et fantasque. Heureusement, l’un et l’autre partagent un vrai goût de l’anticonformisme et une fascination pour la culture britannique : Tokushirô a autrefois vécu en Grande Bretagne et parle l’anglais, une rareté chez les Japonais, tandis que Nanami vibre pour les musiciens punks anglais qui occupent alors le devant de la scène rock internationale, à l’image de son groupe fétiche P.I.L.…

Mari Yamazaki, qui a publié il y a quelques temps de cela, l'excellent manga "Thermae Romae" (avec l'architecte des Thermes qui vit dans la Rome ancienne et qui se retrouve projeté dans le Japon moderne après chaque bain) revient avec un manga ( en 1 tome) qui est plus ou moins autobiographique. Contrairement à Nanami, Mari Yamazki est partie vivre en Italie alors qu'elle avait 15-16 ans.

Traitant à la fois des relations inter-générationnelles, du désir de liberté et de la culture punk, PIL parvient en un volume à nous donner une vision assez intéressante de ces thèmes.

Le groupe PIL dont Nanami est fan.

Public Image LTD

Oui, oui, le groupe existait bien pour de vrai. C'est d'ailleurs un groupe qui est souvent cité comme étant novateur dans la période post-punk. Le groupe a été crée en 1978, suite à la dissolution des Sex Pistols.

A lire dès 14 ans.

Kamakura Diary T1 à T4

Kamakura Diary T1

L'histoire : Les 3 sœurs Kohda (qui habitent à Kamakura) ont reçu chacune une lettre leur annonçant que leur père était mort. Un père qu'elles n'avaient pas vu depuis 15 ans, après son divorce d'avec leur mère. Malgré le fait qu'elles ne se sentaient plus concernée par la vie de leur père, Yoshino (la 2ème) et Chika (la benjamine) sont parties à Yamagata pour les funérailles sur ordre de leur sœur ainée Sachi. Là-bas elles vont rencontrer Suzu, leur charmante demi-sœur.

Dans les 4 premiers tomes de cette sympathique série on va faire la découverte de Suzu Asano qui part s'installer à Kamakura (suite au décès de son père) chez ses trois demi-soeurs qui n'ont pas la même mère qu'elle.

Le premier tome est plus centré sur les trois soeurs Kôda, puis avec l'arrivée de Suzu dans la vie des soeurs, son histoire prendra plus d'importance et on va presque suivre le quotidien de cette famille à travers ces yeux et ce qu'elle vit.

Un bon manga à lire, pour les ados/adultes (+14 ans). Il faut penser au fait que l'histoire traite du lien familial mais aussi du deuil, du penchant pour l'alcool de Yoshino Kôda, des relations de Sachi (l'ainé) avec un homme marié et également de l'amitié et des premiers émois de l'adolescence.

Une légère critique tout de même. Les dessins font un peu enfantin, du coup on se doute pas que les sujets abordés ne s'adressent pas forcèment à des enfants quand on feuillette le manga et perso j'ai trouvé que dans certaines pages (même plusieurs) il y avait tellement de bulles à lire que ça en devenait presque illisible.

Mais sinon, l'histoire est intéressante et on a envie de lire la suite.

Nos étoiles contraires / John Green

Nos étoiles contraires

éd. Nathan, 2013

Résumé: Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

  • Élu « Meilleur roman 2012 » par le Time Magazine !
  • Prix de L'Échappée Lecture 2014 de la Nièvre
  • Prix du Jury littéraire Giennois 2014
  • Prix Plaisirs de lire 2014, département de l'Yonne
  • Prix des Embouquineurs 2014

Tout le monde a déjà parlé de ce livre alors je me suis demandée s'il fallait que j'ajoute une pierre à cet édifice. Mais je dois dire que comme les milliers de personnes qui ont lu ce livre, j'ai vraiment apprécié sa lecture.

Hazel Grace et Augustus Waters aurait pu ne jamais se rencontrer. Si Hazel n'était pas allé à ce groupe de soutien peut-être que cette histoire n'aurait pas été la même.

Lorsqu'on lit ce livre et surtout le résumé on pourrait s'attendre à quelque chose de triste du début à la fin mais c'est sans compter sur l'humour des personnages que John Green a très bien utilisé. On est face à un roman qui parle de la maladie mais aussi de l'adolescence et des premiers émois.

Un roman très bien écrit, d'une grande fluidité (contrairement à "La face cachée de Margo" du même auteur qui m'avait paru plus difficile dans la lecture) et qui reste dans les mémoires pendant longtemps après sa lecture.

A conseiller, dès 13 ans

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site