Maintenant, c'est ma vie / Meg Rosoff

(How I live now - 2006)

Présentation de l'éditeur
" Tout a changé l'été où je suis partie en Angleterre passer quelque temps chez mes cousins. Un peu à cause de la guerre, qui a chamboulé pas mal de choses, évidemment, sauf que de toute façon, avant la guerre je ne me rappelle presque rien - pas de quoi écrire un livre, contrairement à ce qui va suivre. Non, si les choses ont changé c'est surtout à cause d'Edmond. Voilà ce qui s'est passé... "

Ce premier roman de Meg Rosoff a bouleversé l'Angleterre et s'impose partout dans le monde comme un texte majeur de la littérature jeunesse. Finaliste des plus grands prix littéraires internationaux, il a remporté le prix Luths en Allemagne, le prix Michael L. Printz aux Etats-Unis et le prix du Guardian en Angleterre.

C'est l'histoire de Daisy (ou Elizabeth), quinze ans, qui est une adolescente new-yorkaise anorexique. Dans une narration à la première personne, Daisy explique la raison pour laquelle elle ne mange plus : sa meilleure amie Leah pense que sa belle-mère, Davina La Diabolique veut l'empoisonner, voilà la raison de son refus de s'alimenter selon elle. Pour son propre confort, sa belle-mère (qui est soit dit en passant enceinte),l'envoit passer l'été chez des cousins (Edmond, Isaac, Osbert, Piper, tante Penn), qu'elle ne connaît même pas. Daisy se retrouve donc dans la campagne anglaise avec des cousins completment excentriques.

Petit à petit, elle se familiarisera avec leur vie à la campagne et découvrira l'amour en compagnie de son cousin Edmond. Mais alors que sa tante Penn est partie à Oslo pour donner une conférence sur la "menace de guerre imminente", des attentats à Londres plonge le pays dans la guerre. Les enfants n'ont qu'une seule solution, s'organiser afin de survivre (penuries alimentaires, plus de communication avec l'extérieur). Alors qu'ils vivent dans l'insouciance totale pendant quelques temps, la guerre les rattrape et les séparent. Daisy et Piper qui a neuf ans, sont envoyés chez une famille de militaire, puis quelques temps après, elles s'échappent pour retrouver les garçons. Mais juste au moment où ils pourraient être rassemblés, un nouvel événement les séparent.

On ne sait pas exactement à quelle période se situe l'histoire, seules certains indices laissent à penser que l'histoire pourrait se passer à l'heure actuelle (téléphone portable, mails). Très bon premier roman de la part de Meg Rosoff. Un texte qui parle de l'adolescence et des problèmes (premier amour, anorexie) qu'on peut y rencontrer dans un cadre grave : la guerre. Aucune lourdeur, tout est dit comme cela devrait être dit.

Un texte qui sonne juste et vrai.  Un roman à lire absolument (en plus, il se lit très vite), pour ados (dés 12 ans) mais aussi pour les adultes.

Une phrase que j'ai bien aimé dans le roman :

"D'un côté c'était tout moi de retrouver l'appétit juste au moment où le reste du monde se familiarisait avec la famine, et de l'autre, c'était vraiment idiot d'être maigre dans un monde où tout le monde mourait de faim."

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×