Les âmes vagabondes / Stephenie Meyer

The Host (septembre 2008)

Quatrième de couverture

La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut oublier. L'amour pourra-t-il la sauver ? 
Après une histoire d'amour entre une lycéenne et un vampire, Stephenie Meyer s'attaque à un tout autre genre d'histoire : entre roman d'anticipation et roman d'amour.
Stephenie Meyer fait le pari de parler de l'invasion de la Terre par des extra-terrestres (les résistants les appellent les "milles pattes"). La grande majorité de la population a été contaminée ou plutôt on a implanté dans leur corps une âme censée les diriger et les rendre plus docile.
Une poignée de personne résiste et Mélanie Stryder en fait partie. Cette dernière est capturée, elle aussi par des Traqueurs et un Soigneur lui implante une âme : Vagabonde. L'âme explore les souvenirs de Mélanie, à la recherche d'informations sur les résistants.
Mais alors que l'âme doit contrôler Mélanie, elle commence à s'attacher à elle et aux souvenirs qu'elle a : Jamie, son frère et un homme que Mélanie aime, Jared. L'esprit de Mélanie résiste. Submergée par les images de l'homme que Mélanie aime, Vagabonde l'aide à le retrouver. Mais son retour auprès des siens, peut lui coûter la vie. Mélanie (Vagabonde) retrouve les siens, mais elle ne reçoit pas un très bon accueil : enfermée elle attend sa sentence. Après tout, pour eux Mélanie est morte et à la place ils ne voyent qu'un mille pattes.
Pour les fans de Twilight, certains risquent de ne pas apprécier ce revirement. Pour ma part j'ai été séduit.
Personnellement, j'ai eu beaucoup de difficultés au début du roman pour accrocher à l'histoire. Pendant environ une cinquantaine de pages je me suis demandé "mais qu'est-ce que c'est que ça? ". Et puis heureusement que les chapitres étaient courts car la taille de texte m'a un peu génée.
Mais sincerment je vous conseille de vous accrocher un peu, car l'histoire prend plus de volume par la suite. On découvre petit à petit les personnages et on s'attachent à eux ( Jared, Ian, Jamie, Doc). Qui n'aimerait avoir un Jeb comme papa, attentionné et protecteur.
Stephenie Meyer réussit à transformer une histoire d'alien qui aurait pût être banale en une histoire d'amour, dans un schéma de triangle, voir carré amoureux.
De plus, on assiste à une fin assez inattendue et qui laisse une ouverture peut-être pour un prochain tome.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×