Harry Potter et la coupe de feu (tome 4) / J.K Rowling

tome 4 - 2001

(lu en 2004)

Presentation éditeur

Après un horrible été chez les Dursley, Harry Potter entre en quatrième année au collège de Poudlard. À quatorze ans, il voudrait simplement être un jeune sorcier comme les autres, retrouver ses amis Ron et Hermione, assister avec eux à la Coupe du monde de Quidditch, apprendre de nouveaux sortilèges et essayer des potions inconnues. Une grande nouvelle l’attend à son arrivée : la tenue à Poudlard d’un tournoi de magie entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les spectaculaires délégations étrangères font leur rentrée…. Harry se réjouit. Trop vite. Il va se trouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu’il ait jamais eu à affronter. Envoûtant, drôle, bouleversant, ce quatrième tome est le pilier central des aventures de Harry Potter.

 Lord Voldemort fait son apparition dès le premier chapitre, ce qui annonce d'emblée le côté sombre que va prendre ce tome. Harry se rend avec les Weasley à la Coupe du monde de Quidditch, mais l'issue du match Bulgarie-Irlande voit apparaître dans le ciel la marque des ténèbres qui n'a pu être faite que par un Mangemort (partisan de Voldemort).

A Poudlard, le jour de la rentrée deux nouveautés apparaissent, un nouveau professeur de Défense contre les forces du mal : Maugrey Fol Oeil, qui est plus qu'étrange et l'annonce par Dumbledore que Poudlard accueillera le Tournoi des Trois Sorciers cette année. Le tournoi est une compétition entre les trois plus grandes écoles de sorcellerie : Poudlard - Beauxbâtons - Durmstrang. Chaque école est représentée par un élève de plus de 17 ans. Alors imaginez le problème quand la coupe désigne deux représentants pour Poudlard et que l'un deux n'ai que 14 ans et que ce soit Harry Potter.

Ce quatrième tome est très riches, avec les différentes épreuves que les élèves doivent passer, des sentiments amoureux qui n'existaient pas vraiment encore dans le monde de Harry Potter et une journaliste très énervante, Rita Skeeter, avec sa plume à papotte (trouvaille originale de la part de Rowling). J.K Rowling fait grandir son personnage et avec apporte un côté plus sombre à sa série qui mérite mieux que le sobriquet de livres pour enfants. Un tome qui se lit très vite, qu'on dévore jusqu'à la fin et qui finit par une note de tristesse.

A lire absolument. Dès 10-11 ans.

Prix littéraires :
- Scottish Arts Council Children's Book Award 2001
- Children's Book Award, in 9-11 category 2001
- HUGO Award 2001
- Whitaker's Platinum Book Award 2001

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site